L’intelligence collective

J’ai participé mardi, il y a une semaine, à un Meetup chez Wemanity sur l’intelligence collective. Eric Baudet est venu spécialement de Nice pour nous présenter cette notion mais surtout pour nous la faire vivre et ressentir. Après quelques présentations de concepts et notamment le fait que nous n’utilisons seulement que 25% de notre intelligence cognitive pour 75% de notre intelligence somatique (du corps, du ressenti), il nous a appris qu’il existait une dernière intelligence : « l’intelligence du champ » qui découle des interactions entre les individus et le système qui les entoure, avec l’exemple qu’une idée pourrait se propager sous la forme d’une onde que nous pourrions capter.

Nous avons ensuite disposé les chaises en rond afin d’aborder le premier exercice qui consista à nous plonger dans l’état COACH :

  • C pour Centré
  • O pour Ouverture
  • A pour Alerte
  • C pour Connecté
  • H pour Hospitalier

Vu d’un oeil novice, se plonger dans un état COACH ressemble un peu à de la méditation. On s’accorde une écoute de soi pour ensuite être pleinement conscient de l’environnement qui nous entoure et pouvoir être réceptif aux ondes qui pourraient être envoyées par les personnes autour de nous (mon interprétation).

Une fois reposés et calmes, nous avons alors abordé un deuxième exercice en petit groupes qui consista à définir les facteurs de succès d’une équipe agile avec leurs niveaux de résonance :

  • Résonance négative quand deux personnes ont des comportements ou des ondes qui s’opposent.
  • Résonance positive quand deux personnes ont des ondes qui s’amplifient mutuellement.

Puis chaque porte parole de groupe a présenté le résultat des travaux à tout le monde en expliquant ses ressentis et les échanges à l’intérieur de chaque groupe.

Je n’ai pas pour ce qui me concerne, réussi à me plonger dans cet état de réception des ondes collectives  même si a un moment, les idées du groupe étaient complémentaires. Est-ce que l’homme à l’image des poissons ou des insectes, a la capacité, comme nous le témoigne Eric Baudet, de développer cette intelligence collective?

Merci à Eric Baudet pour cette expérience intéressante.

Publicités

Quelles sont les valeurs de votre entreprise ?

Bonjour,

aujourd’hui, beaucoup d’entreprises se demandent comment attirer les meilleurs, ceux qui vont être tout de suite opérationnels dans leur poste, qui vont connaître les technologies utilisées dans l’entreprise, qui vont proposer des idées innovantes et qui vont bien sûr s’insérer dans le cadre managérial. Souvent, ce mouton à 5 pattes n’existe pas. Pourquoi les meilleurs partent toujours dans les autres entreprises?

En fait, la réponse n’est pas triviale mais on peut constater que les personnes compétentes dans un poste n’avaient pas forcément de compétence ou les qualifications pour ce dernier quand elles ont été embauchées. Elles ont été sélectionnées parmi un panel de candidats parce qu’elles étaient motivées et qu’elles adhéraient aux valeurs de l’entreprise. Beaucoup d’articles sur le web traitent de la gestion des talents, comment les découvrir et comment les garder et je ne développerai cet élément mais concernant les valeurs, j’ai eu la chance de participer en 2013 (et oui, c’est pas tout récent) à la keynotes de Robert Richman sur « Culture hacking » et je souhaitais partager ce moment avec vous car le sujet est toujours d’actualité (attention c’est en anglais et cela dure 40 min).

Pour en savoir davantage sur la culture d’entreprise, les valeurs de ZAPPOS.com et leur mise en place, vous pouvez retrouver une explication détaillée dans le livre de Robert Richman,  The Culture Blueprint (en anglais)

Les valeurs ne sont pas utilisées seulement par les petites entreprises ou les entreprises de taille moyenne et aujourd’hui, de grandes entreprises françaises ou étrangères se servent des valeurs pour recruter et garder leurs talents. C’est le cas d’IKEA qui vous propose même de passer un test d’affinité pour savoir si vous adhérez aux valeurs de l’entreprise. L’ancien CEO d’IKEA, Anders DAHLVIG revient sur l’histoire d’IKEA et sur le rôle qu’ont joué les valeurs sur le développement et l’histoire de l’entreprise dans son livre La success story Ikéa. Une vision de la croissance. Comment une petite entreprise suédoise est devenue un géant mondial de la distribution.

Attention, contrairement aux deux exemples ci-dessus, toutes les entreprises n’arrivent pas à mettre en place un système de valeurs ou une culture d’entreprise. L’erreur qu’on peut retrouver dans la démarche de mise en place d’une culture d’entreprise est celle qui consiste à imposer les valeurs aux employés sans les avoir impliqués dans l’élaboration de celles-ci. Une bonne campagne marketing d’affiches collées dans l’ascenseur ou de livrets distribués aux employés ne seront pas suffisants pour que ces derniers s’approprient cette culture. Les valeurs ne devraient pas être construites à partir d’une démarche Top-Down mais devraient être avant tout plébiscitées par les employés. Parmi les autres erreurs classiques, on retrouve, le manque de communication autour des valeurs, le manque d’accompagnement du « middle management » pour faire adhérer aux valeurs, des valeurs qui n’apparaissent que sur le site web de l’entreprise… La liste n’est pas exhaustive mais elle permet de prendre conscience que la mise en place d’une culture d’entreprise est une tâche difficile et qui peut vite tourner au fiasco si elle n’est pas correctement abordée et suivie dans le moyen et long terme.

Et vous, votre entreprise a-t-elle réussi à mettre en place une culture d’entreprise avec des valeurs partagées par la majorité des employés ?

Scrum & Nous, 2ème session à l’agile playground

Bonjour,

nous étions mardi dernier à l’agile playground organisé dans les locaux de VALTECH pour une deuxième session avec la version v2.1 du jeu « Scrum & Nous ». Pour cette nouvelle version, nous avions pris en compte de nombreux retours du premier Agile Playground de février.

Nous nous sommes encore une fois bien amusés avec des joueurs enthousiastes et avons encore pu affiner les règles du jeu grâce à leurs ressentis et leurs retours. Nous allons d’ailleurs en intégrer dans la prochaine version du jeu 😉 Parmi les bonnes idées, celle d’effectuer un sprint d’exemple ou encore de rajouter une phase d’engagement sur les stories pour la construction du backlog de sprint.

De notre côté, nous retirons qu’une session d’une heure est trop courte pour expliquer le jeu et jouer quelques sprints; le format idéal reste donc une session d’une durée supérieure à 2 heures selon le niveau de connaissance de Scrum.

IMG_4393

 

Merci à VALTECH et aux organisateurs, j’ai pour ma part, bien aimé l’ice breaker qui consistait à noter un événement improbable mais vrai nous concernant sur une feuille pour ensuite le partager avec toutes les personnes une à une lors d’un rallye questions/réponses (pour simplifier).

 

Où est la motivation au travail ?

Bonjour,

voici une petite vidéo qui traite de la motivation au travail. Cette vidéo est une intervention de Zwi Segal qui a aussi co-écrit avec Yves Duron « LA MOTIVATION une compétence qui se développe » et qui traite comme son nom l’indique de la motivation des employés au travail, comment mesurer l’impact de la démotivation et comment essayer de remotiver ces derniers. Cette vidéo et ce livre traitent aussi de la différence entre la satisfaction et l’engagement. Bonne vidéo 😉

Comme j’ai trouvé le livre très intéressant, voici une carte mentale non exhaustive qui vous donnera, je l’espère, l’envie de le lire. Merci aux deux auteurs Yves Duron et Zwi Segal de nous avoir donné l’autorisation de la publier sur le site. Vous pourrez retrouver davantage d’information sur la méthode et leurs services sur Motiva.

 

 

« Scrum & Nous » à Chronopost

J’ai présenté hier « Scrum & Nous » à Chronopost lors d’un « Brown Bag Lunch » pour la première partie de David Pilato venu nous parler de Elastic Search. Je vous joins la présentation au format publicité qui dure à peu près 5 min. J’ai essayé à la façon de Simon Sinek, de respecter la trame WHY, HOW et WHAT. François Xavier pourra quand même vous dire que c’est « Perfectible » 😉

Voici le lien vers la présentation prezi : Présentation « Scrum & Nous »

Et la vidéo de la présentation

PS: J’oubliais, un grand merci à l’équipe « BBL Chronopost » pour la vidéo et l’organisation du BBL .

 

Première sortie de Scrum & Nous à Agile Playground

Nous avons présenté hier soir et pour la première fois, la version beta de SCRUM & Nous à des passionnés d’agilité lors du meetup Agile playground Paris #24 chez GooD qui nous a gentiment reçu dans ses locaux.

Un petit peu réticents au début à montrer le jeu dans une version en cours de finalisation (Y’a encore un peu de boulot ;-)), nous nous sommes vite laissé convaincre par les Agiles Gamers qui nous entouraient

Nous avons ainsi joué pendant plus d’une heure dans une ambiance excellente. Les participants nous ont donné des feedbacks constructifs et positifs. Ces informations précieuses nous aideront à sortir le jeu parfait (fluide, fun, et pédagogique).

Nous souhaitons remercier chaleureusement les personnes qui ont joué avec nous ce soir, les organisateurs de la soirée et Christophe pour ces superbes photos!

Grâce à ce blog, vous pourrez suivre l’aventure de Scruminou!

PS: Comme promis, voici l’adresse du site qui permet d’imprimer les cartes : http://www.artscow.com/