Libérez vos talents

Depuis quelques mois, j’écris des articles qui tournent autour de la motivation, des valeurs et des talents. J’ai participé jeudi et vendredi dernier à Agile France où j’ai pu assister à la conférence d’Eric Siber « Libérez vos talents ». Je suis heureux car j’ai l’impression que cette conférence donne écho à mes interrogations sur la motivation des employés en entreprise. La conférence ne commença pourtant pas sous les meilleurs hospices car impossible pour Eric de lancer la présentation à cause d’un problème technique. Mais que cela ne tienne, Eric connaît son sujet. Il l’a travaillé pendant plusieurs semaines et c’est avec une agilité d’équilibriste sans filet qu’il entreprend d’effectuer la conférence sans support. Je suis admiratif, non pas seulement pour cet exercice périlleux mais surtout pour le travail de recherche qu’il a entrepris afin de collecter des témoignages auprès de différentes entreprises pour dénicher comment celles-ci découvrent leurs talents, les recrutent et surtout les retiennent.

Eric commença par nous expliquer pourquoi les entreprises, animées par le Taylorisme, la productivité et la performance, ont tendance à brimer leurs talents, provoquant ainsi leur désengagement émotionnel. Comment le système hiérarchique bloque leur émergence et comment même le système scolaire peut être responsable du manque d’autonomie des élèves et du peu de travail collectif.  Alors, comment Libérer les talents?

Il n’existe pas une recette unique et Eric a recueilli plusieurs témoignages :

  • Certaines entreprises mettent en place un réseau social d’entreprise afin de favoriser la communication et les initiatives sans être pollué par l’infobésité (surplus d’information) dû au nombre trop important de mails que nous recevons. Pour ceux qui ne sont pas habitués à utiliser le réseau d’entreprise, il est toujours possible d’envoyer une newsletter avec un lien vers les informations…
  • D’autres encouragent leurs employés à participer à des événements pour ensuite rayonner autour du sujet. Eric nous raconta ici l’histoire d’un collaborateur qui a pu participer à une série de conférences et qui ensuite en retour est devenu expert sur le sujet. Ce collaborateur animait justement une conférence à Agile France 😉 Selon Eric, pour enclencher la boule de neige, il faudrait que les entreprises fassent confiance à leurs employés sans attendre de retour…
  • Des entreprises se tournent vers le management 1 to 1 afin de mieux comprendre les besoins de leurs employés. ces séances de management peuvent parfois aboutir à une nouvelle définition de la fiche de poste…
  • Pour d’autres, comme « Duchesse France« , c’est le mentorat qui permet d’apporter de l’aide aux plus jeunes afin de leur permettre d’évoluer dans le monde très machiste de l’informatique et des nouvelles technologies. Cette technique a notamment permis à une étudiante de trouver plus facilement un stage…
  • Parfois, le fait de se répartir le management des ressources; fonctions support, blog, ressources informatiques peut suffire à faire émerger de nouveaux talents…
  • Des entreprises comme CARBON IT  favorisent l’entreprenariat au sein de la société en incubant les start-up fondées par leurs employés et en les accompagnant dans leur développement…
  • Des entreprises comme KISIO DIGITAL permettent à leurs employés de travailler pendant un mois en équipe sur un projet qui peut être profitable à l’entreprise. A l’issu de cette expérience, certaines personnes changent même de poste au sein de la société…

Eric nous a encore confié plusieurs témoignages, comme la création de communautés, de challenges le weekend, la possibilité de travail à temps partiel… Chacun d’entre nous peut être un talent et l’erreur est souvent de concentrer les initiatives vers quelques personnes.

Voilà, déjà plus de 1h30 passé à écouter Eric nous raconter toutes ces initiatives pour développer et retenir les talents. J’ai juste envie de dire merci Eric et BRAVO.

Eric nous a gentiment fait parvenir un lien vers sa présentation que vous pouvez trouver ici.

 

L’intelligence collective

J’ai participé mardi, il y a une semaine, à un Meetup chez Wemanity sur l’intelligence collective. Eric Baudet est venu spécialement de Nice pour nous présenter cette notion mais surtout pour nous la faire vivre et ressentir. Après quelques présentations de concepts et notamment le fait que nous n’utilisons seulement que 25% de notre intelligence cognitive pour 75% de notre intelligence somatique (du corps, du ressenti), il nous a appris qu’il existait une dernière intelligence : « l’intelligence du champ » qui découle des interactions entre les individus et le système qui les entoure, avec l’exemple qu’une idée pourrait se propager sous la forme d’une onde que nous pourrions capter.

Nous avons ensuite disposé les chaises en rond afin d’aborder le premier exercice qui consista à nous plonger dans l’état COACH :

  • C pour Centré
  • O pour Ouverture
  • A pour Alerte
  • C pour Connecté
  • H pour Hospitalier

Vu d’un oeil novice, se plonger dans un état COACH ressemble un peu à de la méditation. On s’accorde une écoute de soi pour ensuite être pleinement conscient de l’environnement qui nous entoure et pouvoir être réceptif aux ondes qui pourraient être envoyées par les personnes autour de nous (mon interprétation).

Une fois reposés et calmes, nous avons alors abordé un deuxième exercice en petit groupes qui consista à définir les facteurs de succès d’une équipe agile avec leurs niveaux de résonance :

  • Résonance négative quand deux personnes ont des comportements ou des ondes qui s’opposent.
  • Résonance positive quand deux personnes ont des ondes qui s’amplifient mutuellement.

Puis chaque porte parole de groupe a présenté le résultat des travaux à tout le monde en expliquant ses ressentis et les échanges à l’intérieur de chaque groupe.

Je n’ai pas pour ce qui me concerne, réussi à me plonger dans cet état de réception des ondes collectives  même si a un moment, les idées du groupe étaient complémentaires. Est-ce que l’homme à l’image des poissons ou des insectes, a la capacité, comme nous le témoigne Eric Baudet, de développer cette intelligence collective?

Merci à Eric Baudet pour cette expérience intéressante.

Quelles sont les valeurs de votre entreprise ?

Bonjour,

aujourd’hui, beaucoup d’entreprises se demandent comment attirer les meilleurs, ceux qui vont être tout de suite opérationnels dans leur poste, qui vont connaître les technologies utilisées dans l’entreprise, qui vont proposer des idées innovantes et qui vont bien sûr s’insérer dans le cadre managérial. Souvent, ce mouton à 5 pattes n’existe pas. Pourquoi les meilleurs partent toujours dans les autres entreprises?

En fait, la réponse n’est pas triviale mais on peut constater que les personnes compétentes dans un poste n’avaient pas forcément de compétence ou les qualifications pour ce dernier quand elles ont été embauchées. Elles ont été sélectionnées parmi un panel de candidats parce qu’elles étaient motivées et qu’elles adhéraient aux valeurs de l’entreprise. Beaucoup d’articles sur le web traitent de la gestion des talents, comment les découvrir et comment les garder et je ne développerai cet élément mais concernant les valeurs, j’ai eu la chance de participer en 2013 (et oui, c’est pas tout récent) à la keynotes de Robert Richman sur « Culture hacking » et je souhaitais partager ce moment avec vous car le sujet est toujours d’actualité (attention c’est en anglais et cela dure 40 min).

Pour en savoir davantage sur la culture d’entreprise, les valeurs de ZAPPOS.com et leur mise en place, vous pouvez retrouver une explication détaillée dans le livre de Robert Richman,  The Culture Blueprint (en anglais)

Les valeurs ne sont pas utilisées seulement par les petites entreprises ou les entreprises de taille moyenne et aujourd’hui, de grandes entreprises françaises ou étrangères se servent des valeurs pour recruter et garder leurs talents. C’est le cas d’IKEA qui vous propose même de passer un test d’affinité pour savoir si vous adhérez aux valeurs de l’entreprise. L’ancien CEO d’IKEA, Anders DAHLVIG revient sur l’histoire d’IKEA et sur le rôle qu’ont joué les valeurs sur le développement et l’histoire de l’entreprise dans son livre La success story Ikéa. Une vision de la croissance. Comment une petite entreprise suédoise est devenue un géant mondial de la distribution.

Attention, contrairement aux deux exemples ci-dessus, toutes les entreprises n’arrivent pas à mettre en place un système de valeurs ou une culture d’entreprise. L’erreur qu’on peut retrouver dans la démarche de mise en place d’une culture d’entreprise est celle qui consiste à imposer les valeurs aux employés sans les avoir impliqués dans l’élaboration de celles-ci. Une bonne campagne marketing d’affiches collées dans l’ascenseur ou de livrets distribués aux employés ne seront pas suffisants pour que ces derniers s’approprient cette culture. Les valeurs ne devraient pas être construites à partir d’une démarche Top-Down mais devraient être avant tout plébiscitées par les employés. Parmi les autres erreurs classiques, on retrouve, le manque de communication autour des valeurs, le manque d’accompagnement du « middle management » pour faire adhérer aux valeurs, des valeurs qui n’apparaissent que sur le site web de l’entreprise… La liste n’est pas exhaustive mais elle permet de prendre conscience que la mise en place d’une culture d’entreprise est une tâche difficile et qui peut vite tourner au fiasco si elle n’est pas correctement abordée et suivie dans le moyen et long terme.

Et vous, votre entreprise a-t-elle réussi à mettre en place une culture d’entreprise avec des valeurs partagées par la majorité des employés ?

Scrum & Nous, 2ème session à l’agile playground

Bonjour,

nous étions mardi dernier à l’agile playground organisé dans les locaux de VALTECH pour une deuxième session avec la version v2.1 du jeu « Scrum & Nous ». Pour cette nouvelle version, nous avions pris en compte de nombreux retours du premier Agile Playground de février.

Nous nous sommes encore une fois bien amusés avec des joueurs enthousiastes et avons encore pu affiner les règles du jeu grâce à leurs ressentis et leurs retours. Nous allons d’ailleurs en intégrer dans la prochaine version du jeu 😉 Parmi les bonnes idées, celle d’effectuer un sprint d’exemple ou encore de rajouter une phase d’engagement sur les stories pour la construction du backlog de sprint.

De notre côté, nous retirons qu’une session d’une heure est trop courte pour expliquer le jeu et jouer quelques sprints; le format idéal reste donc une session d’une durée supérieure à 2 heures selon le niveau de connaissance de Scrum.

IMG_4393

 

Merci à VALTECH et aux organisateurs, j’ai pour ma part, bien aimé l’ice breaker qui consistait à noter un événement improbable mais vrai nous concernant sur une feuille pour ensuite le partager avec toutes les personnes une à une lors d’un rallye questions/réponses (pour simplifier).

 

Où est la motivation au travail ?

Bonjour,

voici une petite vidéo qui traite de la motivation au travail. Cette vidéo est une intervention de Zwi Segal qui a aussi co-écrit avec Yves Duron « LA MOTIVATION une compétence qui se développe » et qui traite comme son nom l’indique de la motivation des employés au travail, comment mesurer l’impact de la démotivation et comment essayer de remotiver ces derniers. Cette vidéo et ce livre traitent aussi de la différence entre la satisfaction et l’engagement. Bonne vidéo 😉

Comme j’ai trouvé le livre très intéressant, voici une carte mentale non exhaustive qui vous donnera, je l’espère, l’envie de le lire. Merci aux deux auteurs Yves Duron et Zwi Segal de nous avoir donné l’autorisation de la publier sur le site. Vous pourrez retrouver davantage d’information sur la méthode et leurs services sur Motiva.

 

 

Nos valeurs

Nous avons déjà rédigé 3 articles sur le blog, vous avons rencontré lors de Meetup et nous nous sommes rendus compte que nous n’avions absolument pas parlé de nos valeurs. Voici les valeurs auxquelles nous adhérons et qui sont ancrées dans notre ADN :

RESPECT parce qu’il ne peut y avoir de confiance sans le respect mutuel. Que vous soyez chef de projet, étudiant, cadre dirigeant, nous communiquerons avec vous avec le même égard. Il n’y a pas de raison que nous respections moins une personne que l’autre

HONNÊTETE parce que nous n’avons rien à cacher et vous non plus (dans la limite de la sphère publique bien sûr!). Nous partons du principe que notre honnêteté commune permet d’assurer une communication efficace.

valuesCURIOSITE et HUMILITE parce qu’on n’a jamais fini d’apprendre dans la vie et que nous aimons cela. Et parce que nous ne nous prenons pas au sérieux et que nous sommes capable de remettre en question ce que nous avons appris afin d’aborder les problèmes sous un angle nouveau et chercher des solutions en essayant différentes configurations.

PARTAGE et EMPATHIE parce que partager et travailler en équipe c’est génial 😉 Que nous aimons rencontrer les personnes et découvrir différentes opinions. Parce que nous ne pouvons pas vraiment partager si nous ne sommes pas à l’écoute de l’autre.

PRAGMATISME parce que c’est la pierre angulaire de l’agilité

Nous avons hâte de vous rencontrer et partager avec vous notre envie d’apprendre autour de l’agilité.

A bientôt,

Eric & FX.

« Scrum & Nous » à Chronopost

J’ai présenté hier « Scrum & Nous » à Chronopost lors d’un « Brown Bag Lunch » pour la première partie de David Pilato venu nous parler de Elastic Search. Je vous joins la présentation au format publicité qui dure à peu près 5 min. J’ai essayé à la façon de Simon Sinek, de respecter la trame WHY, HOW et WHAT. François Xavier pourra quand même vous dire que c’est « Perfectible » 😉

Voici le lien vers la présentation prezi : Présentation « Scrum & Nous »

Et la vidéo de la présentation

PS: J’oubliais, un grand merci à l’équipe « BBL Chronopost » pour la vidéo et l’organisation du BBL .

 

Première sortie de Scrum & Nous à Agile Playground

Nous avons présenté hier soir et pour la première fois, la version beta de SCRUM & Nous à des passionnés d’agilité lors du meetup Agile playground Paris #24 chez GooD qui nous a gentiment reçu dans ses locaux.

Un petit peu réticents au début à montrer le jeu dans une version en cours de finalisation (Y’a encore un peu de boulot ;-)), nous nous sommes vite laissé convaincre par les Agiles Gamers qui nous entouraient

Nous avons ainsi joué pendant plus d’une heure dans une ambiance excellente. Les participants nous ont donné des feedbacks constructifs et positifs. Ces informations précieuses nous aideront à sortir le jeu parfait (fluide, fun, et pédagogique).

Nous souhaitons remercier chaleureusement les personnes qui ont joué avec nous ce soir, les organisateurs de la soirée et Christophe pour ces superbes photos!

Grâce à ce blog, vous pourrez suivre l’aventure de Scruminou!

PS: Comme promis, voici l’adresse du site qui permet d’imprimer les cartes : http://www.artscow.com/

 

Naissance de SCRUM & Nous

Bienvenue à toutes et à tous sur notre blog spécialisé sur l’Agilité et le Scrum.

La genèse de ce projet a débuté il y a quelques mois quand Eric, passionné d’Innovation Games et d’Agilité, a eu l’idée de créer un jeu de plateau qui permettrait aux différents intervenants d’apprendre facilement et avec décontraction le framework Scrum.

Quelques semaines plus tard, Eric en parle à François-Xavier, passionné d’Agilité aussi, et de là nait le jeu « Scrum et nous » (vous avez peut-être remarqué que le logo est un chat, nommé « Scruminou »!). Le travail effectué sur la conception de ce jeu, de manière Agile, a abouti à une première version du jeu épurée et simple à jouer.

Nous espérons que nous pourrons nous rencontrer afin que vous aussi deveniez fan de Scruminou.

black_cat-300px

A très bientôt.

Eric & FX:.